Pour une ville plus participative :

Pourquoi avons-nous proposé un Conseil Municipal des Jeunes à Fretin ?

Selon des études récentes, l’engagement civique des jeunes est en hausse, mais il reste encore beaucoup à faire pour encourager leur contribution à la vie de la communauté. C’est pourquoi nous avons proposé la création d’un Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) à Fretin. Cette structure participative permettrait aux jeunes de présenter leurs idées, d’organiser des événements pour la jeunesse de Fretin, et de disposer de moyens matériels et financiers pour concrétiser leurs projets. Cette expérience leur offrirait la possibilité de devenir des acteurs clés du dynamisme de la ville et de renforcer leur citoyenneté. Le CMJ existe déjà sous différentes formes dans de nombreuses communes, y compris à proximité de Fretin, à Avelin, Templeuve, Sainghin en Mélantois, Lesquin, Vendeville. Nous sommes convaincus que la création d’un CMJ à Fretin serait bénéfique pour notre ville.

Malheureusement, la majorité a rejeté notre proposition sans chercher à l’améliorer, refusant même de s’engager sur un calendrier d’étude ou une délibération de principe. Nous sommes déçus, mais nous comprenons que changer les habitudes peut être difficile.

Cependant, nous restons ouverts à la discussion et encourageons la majorité à reconsidérer sa position. Nous espérons travailler ensemble pour trouver des solutions innovantes et renforcer l’implication des jeunes dans la vie de Fretin, dans l’intérêt de toute la communauté.

Si vous partagez notre vision d’une ville plus participative, où les jeunes jouent un rôle clé dans la vie citoyenne, n’hésitez pas à nous contacter. Ensemble, nous pourrons enrichir nos propositions et faire avancer notre commune vers un avenir plus dynamique et inclusif.

Le groupe UNEC

Laurent Carpels, Dominique D’Hont, Vincent Thomy, Stéphanie Cazier

Mail : unnouvelelancitoyen@gmail.com

Blog : unnouvelancitoyen.com

Facebook : www.facebook.com/unnouvelelancitoyen

Ode à soi-même


La démission de Mme Mullier de son poste de maire a été annoncée par la diffusion d’une « lettre du maire » le 20 avril. Cette méthode révèle beaucoup sur l’état et le fonctionnement de notre ville. Le 14 avril, Mme Mullier nétait présente ni à la réunion du conseil municipal ni au conseil de la Métropole Européenne de Lille qui se tenait le même jour. Aucune mention ce jour-là dune démission qui semblait pourtant déjà actée

Dans la lettre que vous avez reçue, financée par l’argent public, Madame le Maire s’adonne à une longue déclaration d’amour envers sa propre personne, exprimant une fierté décomplexée et livrant une vision toute personnelle de ses soutiens et de ses opposants. Madame Mullier expose ouvertement sa conception d’une administration autocentrée et fait l’éloge de l’immobilisme. Elle ne craint pas de présenter publiquement les élus qui ont travaillé à ses côtés comme de simples accompagnateurs, se pliant à sa direction en tant que « chef d’orchestre ».

Elle répète inlassablement la formule incantatoire d’une ville « où il fait bon vivre », censée représenter un bilan exceptionnel, indépassable, une « Oasis » entourée de béton. (Les riverains du site RMN et les innombrables foyers survolés de près par les avions apprécieront la métaphore !)

Même au moment de son départ, Madame le Maire ne peut s’empêcher de nous adresser des propos offensants, en invoquant une situation de « harcèlement » (un scénario où 19 élus de la majorité seraient mis à mal par 4 élus dépourvus de pouvoirs décisionnels et devant faire face à dinnombrables irrégularités de fonctionnement). Cette lettre témoigne d’un état d’esprit à la fois agressif et paranoïaque, traduisant un syndrome de persécution qui transforme toute demande adressée aux élus en une forme de violence. Non contente de sériger en sainte, voilà que notre maire se décrit en martyr !

Nous regrettons que Mme le Maire n’ait pas choisi comme slogan politique une autre citation d’Albert Camus : « La démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité ». Le climat au sein du Conseil municipal aurait sans doute gagné en sérénité.

En tant qu’élus qui s’opposent au culte de la personnalité, nous sommes attachés à la qualité et la sérénité des débats. Nous accomplissons nos mandats avec méthode et détermination, mais aussi avec la cordialité nécessaire au sein du débat républicain. Malheureusement, cette « lettre du Maire » naffiche pas le même sens du respect..

Il nous semble pertinent de poser des questions sur les raisons et le moment de la démission de Mme le Maire. En effet, elle ne justifie son départ que par une volonté de consacrer plus de temps à sa famille. Bien que cela soit tout à fait compréhensible et légitime, on peut se demander si, avec ses 30 ans d’expérience en tant que maire, elle n’aurait pas dû être consciente des exigences et de l’engagement requis lorsqu’elle s’est présentée aux élections municipales de 2020 pour un nouveau mandat de 6 ans.

En outre, Le Tribunal administratif a envoyé à la commune une injonction en janvier dernier, l’enjoignant à instruire la demande de permis de construire dans le cadre de l’extension de l’aéroport. Mme le Maire avait la possibilité de démissionner à ce moment-là pour protester contre cette injonction, ce qui aurait eu un fort impact symbolique pour signifier que la commune de Fretin n’est pas favorable à cette extension, au lieu de signer l’autorisation de construire.

Mme le Maire a tenu à souligner que son départ précipité ne constitue en aucun cas un abandon. Cependant, certains pourraient percevoir cette décision comme une fuite, notamment en raison des dissensions récentes avec l’un de ses colistiers, qui s’est exprimé auprès du conseil municipal et d’une partie du personnel sur les dysfonctionnements préoccupants de notre commune. La démission de Mme le Maire serait-elle liée à cette prise de parole ?

Enfin, Madame le Maire ne fournit aucun élément d’information sur la suite des événements.

Qui prendra la relève ? Quelles sont les modalités pratiques dans une telle circonstance ? Restera-t-elle conseillère municipale et conseillère communautaire ?

Dans un souci d’œuvrer pour le bien-être de tous les habitants, nous proposons régulièrement des idées qui sont presque toutes rejetées par la majorité. C’est pourquoi nous sommes préoccupés quant à l’avenir de notre commune.

Mais nous sommes déterminés à rester vigilants et à proposer des solutions et des perspectives pour notre ville, en collaboration avec tous ceux qui partagent notre vision pour construire un avenir meilleur. Nous aspirons à faire de notre ville un lieu de vie agréable en promouvant la dynamique culturelle, le développement durable dans tous les domaines de la politique locale, le renforcement du tissu associatif, l’amélioration de l’offre commerciale sur son territoire, l’implication des habitants dans la réflexion avec les élus, le respect des droits de l’opposition et la transparence dans le débat public…

En conclusion, malgré nos divergences d’opinions, nous tenons à saluer Mme le Maire pour ses 40 années de service dédiées à notre ville et à lui souhaiter sincèrement une retraite heureuse et épanouissante.

Invitation au conseil municipal

index
Vos élus UNEC vous informent qu’une réunion du
Conseil municipal ouverte au public se tiendra le

vendredi 14 avril 2023 à 17 h 30 en mairie

Ordre du jour

Procès-verbal de la réunion du 22 décembre 2022
Décisions prises par délégation du Conseil Municipal en vertu du 2122-22 du CGCT

1 Commissions municipales et CCAS remplacement d’un conseiller municipal
2 Étude et vote du compte de gestion de Monsieur le receveur pour 2022

3 Étude et vote du compte administratif 2022

4 Affectation des résultats 2022

5 Bilan 2022 des acquisitions et cessions immobilières

6 Fixation des taux d’imposition 2023

7 Étude et vote du BP 2023

8 Liste complémentaire ayant vocation à récupérer du FCTVA pour les biens de faibles valeurs.

9 Admission en créances en nonvaleur

10 Provisions pour risque sur créances douteuse

11 Cession de parcelles cadastrées AT 205, 70, 184, 66 et AT 65p sises rue Pasteur et rue Pasteur prolongée pour une contenance totale de 3 028
12 PLU 3 : Avis du conseil municipal sur le projet de PLU 3 arrêté le 10 février 2023 par le conseil métropolitain

13 Classe de neige 2023 indemnisation des enseignants

14 Prime au personnel
15 Personnel modification du tableau des effectifs

16 Mise en place du télétravail

17 CAF : Conventions d’objectifs et de financement « périscolaire et extrascolaire » 
signature des conventions
18 Intercommunalité projet de création d’un syndicat intercommunal à vocation unique pour la création et la gestion de la fourrière pour animaux errants avis sur le projet de périmètre et sur les statuts du nouvel EPCI.

19 Impulsions Métropole Sud

19 A Convention relative au fonctionnement « impulsions Métropole Sud » au titre de l’année 2023
signature

19 B Désignation des représentants de la commune dans la gouvernance « Impulsions Métropole Sud »

20 Proposition de délibération du groupe « UNEC » : mise en place d’un conseil municipal des jeunes


Facebook


Twitter


Instagram

Bulletin municipal en souffrance

Voici la tribune de l’UNEC que vous auriez dû découvrir dès le 31 janvier dans le bulletin municipal imprimé s’il avait été distribué dans vos boîtes aux lettres et publié sur le site internet de la ville :

Économie de transparence

Nous vous souhaitons une belle année  2023 !

Nous aurions aimé l’exprimer de vive voix à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux, mais Mme le Maire a annoncé son annulation lors du dernier Conseil municipal et la fermeture de la salle des fêtes pour le premier trimestre 2023.

Ces nouvelles décisions prises sans concertation ont été sommairement justifiées par le caractère énergivore de la salle pourtant déjà rénovée.

« À quel point la salle Renaud est-elle énergivore ? Devra-t-elle faire l’objet de réhabilitations ? Est-elle condamnée à rester fermée durant chaque hiver, tant que les prix de l’énergie continueront d’atteindre des sommets ? Pourquoi fermer cette salle en particulier, alors que d’autres restent ouvertes ? » C’est en ces termes que la presse locale s’est également interrogée, sans réponses de la municipalité.

La brutalité de cette décision révèle l’absence d’anticipation de l’exécutif. Sa justification économique est incompréhensible, la ville se privant de perception de potentiels loyers. Une association Fretinoise en a subi les conséquences. Elle avait obtenu un accord pour louer la salle en janvier et a donc subitement connu de grandes difficultés pour organiser son événement. Sa proposition de conserver la réservation sans chauffage n’a pas infléchi la position de la commune. Heureusement, elle a fini par être favorablement entendue par une ville voisine plus accueillante.

En novembre, nous regrettions le choix de la majorité de maintenir l’intégralité de l’éclairage public à Fretin (bourg + CRT) sans l’avoir soumis à l’examen du Conseil municipal.

À défaut de cohérence, nous devons reconnaître pour points communs à toutes ces décisions le manque d’écoute et de transparence…

Le groupe UNEC

Laurent Carpels, Dominique D’Hont, Vincent Thomy, Stéphanie Cazier

Mail : unnouvelelancitoyen@gmail.com

Malheureusement sans nous…

Chères Fretinoises et Fretinois,

Un Conseil municipal se tiendra ce mercredi 21 décembre 2022 à 18 h, en période festive et de vacances scolaires. Informés de la date de cette réunion que vendredi dernier, nous sommes au regret de vous annoncer qu’aucun des 4 élu(e)s de notre groupe n’aura la possibilité de participer aux débats.

La municipalité, ancrée dans son intransigeance, refuse toujours d’établir un calendrier prévisionnel des réunions du conseil, ou au moins d’informer les élu(e)s dans un délai raisonnable.

Pourtant, cette pratique de bon sens s’applique dans bien d’autres communes, en respect des vies privées et professionnelles des conseillers municipaux pour la plupart bénévoles, mais également pour assurer le bon déroulement du débat démocratique.

Au regard de l’ordre du jour proposé, nous souhaitions exposer notre point de vue. Notamment sur l’établissement de règles d’attribution des subventions aux associations. Sujet enfin mis au débat alors que nous le demandions depuis 8 ans. Nous y reviendrons.

Nous profitons de ce petit message pour vous annoncer la démission de Catherine du Conseil municipal après y avoir siégé durant près de 9 ans. Nous la remercions pour son dévouement, son bon sens et sa douceur, et lui souhaitons beaucoup de bonheur dans sa nouvelle vie dans des contrées plus ensoleillées qu’à Fretin.

Aurélien, suivant sur notre liste, devait remplacer Catherine, mais a préféré passer son tour, estimant les modalités actuelles de fonctionnement du Conseil municipal incompatibles avec ses obligations personnelles et professionnelles.

Nous aurons donc le plaisir d’accueillir Stéphanie dans le groupe d’élu(e)s Un Nouvel Élan Citoyen. Elle se présentera à vous dans une publication à venir.

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année.

Invitation au conseil municipal

index
Vos élus UNEC vous informent qu’une réunion du
Conseil municipal ouverte au public se tiendra le mercredi 21 décembre 2022 à 18 h 00 en mairie

Ordre du jour

Procès-verbal de la réunion du 22 octobre 2022
Décisions prises par délégation du Conseil Municipal en vertu du 2122-22 du CGCT

1 – Démission d’un conseiller municipal
1A – Installation d’un nouveau conseiller municipal suite à démission
1B – Commissions municipales et CCAS – remplacement d’un conseiller municipal
2 – Règlement d’attribution des subventions communales aux associations.
3 – Demandes de subvention
4 – Tarifs 2023
4a – Espace cinéraire – Columbarium
4b – Location de la salle des fêtes pour les associations extérieures et particuliers extérieurs à Fretin, les comités d’entreprises et Sociétés sur et hors territoire de FRETIN

5 – Désignation d’un correspondant incendie et secours
6 – Rapport sur la mutualisation et la coopération entre la Métropole Européenne de Lille et ses communes membres -2022-2026 – avis de la commune
7 – Plan de Mobilité Urbain – avis de la commune


Facebook


Twitter


Instagram